Emploi de relatif THAT dans les relatives anglaises

Propositions relatives

Choix du pronom THAT dans les propositions relatives

Ici nous voulons examiner les principes du choix des relatifs particulièrement du point de vue du pronom relatif THAT. Ce dernier est très fréquent dans les propositions relatives anglaises et «lutte» constamment pour une place contre WHO, WHOM, WHICH, WHOSE ou encore l'OMISSION. Alors, comment savoir si on peut utiliser THAT et pas un autre relatif? C'est la question qu'on va éclairer ici.

THAT est interdit dans les propositions relatives appositives; THAT est compatible avec l'antécédent animé et inanimé. © 2016 Grammaire-Anglaise.com

THAT est interdit dans les relatives appositives. THAT est
compatible avec antécédents animés et inanimés.

Pour baliser l'emploi de THAT, trois choses sont à retenir : THAT est interdit dans les PR appositives; THAT est compatible avec les deux natures de l'antécédent - animée et inanimée; le style de THAT est plus léger que celui de WHO, WHOM et WHICH, mais plus relevé que celui de l'omission.

Examinons l'emploi de THAT selon la nature de l'antécédent (animé ou inanimé). À l'intérieur de chaque nature, on va passer par les fonctions que THAT peut remplir dans la PR (sujet, complément). Commençons par les antécédents animés.

THAT avec les antécédents animés

À la base, c'est WHO et WHOM qui reprennent les antécédents animés. THAT est quand même acceptable, mais moins fréquent. N'oublions pas un autre représentant du style populaire : l'omission du relatif.

Si le relatif est en fonction de sujet

C'est WHO qui domine les pronoms relatifs animés en fonction de sujet. THAT est toujours possible, mais peu utilisé. L'omission est interdite avec les relatifs sujets.

Les superlatifs

THAT devient plus actif avec les antécédents en superlatif et ceux exprimés par ALL, NOBODY, NO ONE, SOMEBODY, EVERYBODY, ANYBODY, ONLY, etc.

  • The fastest man THAT ever lived. The fastest man WHO ever lived.
  • Le relatif THAT avec les antécédents animés est moins présent, anglais © 2016 Grammaire-Anglaise.com

    Le relatif THAT est moins présent avec les antécédents animés; c'est plutôt
    WHO et WHOM.

    Si le relatif est complément d'objet direct

    Dans le style relevé, on emploie WHOM pour un relatif animé en fonction de complément. Pour alléger le discours, on peut remplacer WHOM par WHO. THAT, lui, intervient lorsqu' on ne veut plus accentuer le fait que l'antécédent est animé. Finalement, il reste toujours la solution radicale : on peut tout simplement omettre le relatif. Voici un exemple d'emploi de ces quatre relatifs :

  • A pupil WHOM he helped out earlier
  • A colleague WHO he helped with financial issues.
  • Everybody THAT I know.
  • Everybody I know.
  • Si le relatif est complément d'objet indirect ou de préposition

    Ici, le choix du relatif est le même que pour l'objet direct sauf une chose : il faut faire attention à la place de préposition. Donc THAT peut être employé au besoin, mais avec une préposition rejetée en fin de proposition relative.

  • Everybody THAT I had talked WITH
  • Thanks to everybody WHO I talked WITH.( moins usuel)
  • The patients FOR WHOM the drugs have already stopped working.
  • The man WITH WHOM we are making contact to explain our role.
  • THAT avec les antécédents inanimés

    Avec les antécédents inanimés, les rivaux de THAT se limitent à deux choix : WHICH et l'OMISSION. Examinons l'emploi de THAT selon ses fonctions dans la PR :

    THAT est en fonction de sujet

    L'antécédent inanimé et la fonction de sujet sont les meilleurs amis de THAT. Quant à WHICH, il est considéré comme académique et destiné à l'écrit et au style relevé.

  • Music THAT makes her think about stars.
  • Emploi de THAT avec les antécédents inanimés en anglais. © 2016 Grammaire-Anglaise.com

    Le relatif THAT est mieux adapté pour les antécédents inanimés.

    Si l'antécédent est un pronom indéfini exprimé par ANYTHING, EVERYTHING, SOMETHING, alors THAT devient encore plus souhaitable; WHICH, lui, n'abandonne pas et toujours possible.

  • Something THAT came up a lot when I chatted to people
  • THAT est complément d'objet direct

    En cette fonction, THAT est très utilisé, surtout après les superlatifs et les antécédents exprimés par ALL, MUCH, LITTLE, EVERYTHING. L'académique WHICH peut toujours s'employer. Mais après tout, avec les relatifs compléments, on a toujours droit à une omission.

  • Discoveries THAT until now we could not see.
  • Discoveries WHICH we do not understand.
  • Discoveries we've already made this year. (Une OMISSION )
  • THAT est complément d'objet indirect ou de préposition

    Ici THAT est populaire avec, bien sûr, rejet de préposition. L'académique WHICH peut toujours s'employer. Sinon, encore une fois, une omission enlève toutes les préoccupations concernant le choix entre THAT et WHICH.

  • He is an anti just about everything THAT Newton stood FOR
  • An animation IN WHICH the trains talk.
  • Discoveries we can't live WHITHOUT. (OMISSION)
  • Quelques conclusions sur l'utilisation de THAT

    En guise de conclusion, énumérons quelques principales considérations concernant l'emploi de THAT :

  • THAT n'est jamais dans les propositions relatives appositives.
  • THAT est compatible avec les deux natures de l'antécédent : animée et inanimée.
  • THAT ne peut jamais représenter le génitif et remplacer WHOSE.
  • THAT considéré comme adverbe

    Finalement, faisons attention à THAT en tant qu'adverbe qui peut, par exemple, décrire un adjectif et qui n'introduit pas de propositions relatives :

  • You don't expect to lose somebody THAT young.
  • Les temps et les aspects

    Les verbes modaux

    Les questions

    Le nombre des noms

    Les adjectifs

    Les adverbes

    Articles

    Conditionnel

    Voix Passive

    Infinitif ou Gérondif ?

    Verbes à particule

    Discours Direct et Indirect

    Impératif

    Prépositions

    Groupe verbal

    Phrases pour e-mails

    Glossaire des termes linguistiques

    Grammaire Anglaise.com